Doctrine Malikite

Au Nom de Dieu le Clément, Miséricordieux



Le Prophète (paix et salut sur lui) dit : « Chercher la science est une obligation pour chaque musulman ».

Il dit aussi : « les Anges étendent leurs ailes à celui qui cherche la science : par satisfaction de ce qu'il fait ».

Et il dit : «Certes, Allah, et Ses anges, les habitants des cieux et de la terre, jusqu'à la fourmi dans sa tanière et jusqu'au poisson prient pour celui qui enseigne aux gens le bien ».

Qu’Allah fasse de ce Forum une aumône courante pour Sa Face généreuse.

Que nos intentions soient purement pour Allah seul.

Tout d'abord et avant de commencer on vous invite à lire attentivement la charte du Forum (format PDF, ci-après).

Ensuite voir les nouvelles règles de gestion des forums (format PDF, ci-après).

Un moteur de recherche en bas de chaque forum est à votre disposition afin de consulter les sujets déjà traités.

charte_forum.pdf Charte_Forum.pdf  (13.5 Ko)
nouveau_fonctionnement_des_forums.pdf Nouveau_fonctionnement_des_forums.pdf  (32.38 Ko)


 Islam_net
Mercredi 19 Septembre 2007

Version imprimable
[Ignorer]
As-Salamou 3alaykoum,

Quel est la awrah pour l'homme et la femme durant la salâh ? Cette awrah change-t-elle en dehors de la salâh ?
 Abu Jawad
Mercredi 19 Septembre 2007

Version imprimable
[Ignorer]
Salam aleikoum,

la awrah est la même durant la prière et devant des personnes qui ne font pas partie de la famille immédiate et de sexe opposé.

Pour les femmes :
tout le corps couvert, à l'exception des mains et du visage.
(A noter que les pieds doivent être couverts selon les Malékites)

Pour les hommes :
la zone au-dessus du genou et sous le nombril doit être couverte (en gros c'est la zone couverte par un short large ou une serviette de bain).

La majorité des savants considère néanmoins qu'il est détestable pour un homme qui a la possibilité de faire la prière dans des habits décents (couvrant les jambes et le torse et assez amples) d'accomplir la prière autrement (torse nu ou les jambes découvertes par exemple).

Wa salam
 ashwaq
Mercredi 19 Septembre 2007

Version imprimable
[Ignorer]
La nudité pour la femme libre est tout son corps sauf le visage et les mains. Les pieds pour les hanafites ne sont pas une nudité.
Pour l'homme c'est du nombril jusqu'aux genoux.

Cette nudité est celle qu'il faut couvrir de la vue des gens étrangers non Mahram [1] (sauf entre un mari et sa femme où chacun peut tout voir de l'autre).
Dieu dit dans le Coran:
Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Dieu, ò croyants, afin que vous récoltiez le succès.
Sourate An-nour, versets 30 et 31.

Et dans le verset 59, de la Sourate 33:
Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles(un pan de leurs tuniques) : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

C'était aussi la pratique des compagnons, de leurs suivants et des gens de Médine, des premières générations de musulmanes jusqu'à ce que les pressions politiques et les mouvements féministes s'en mêlent de nos jours.

Le voile n'a strictement rien à voir avec l'autorité masculine ! Car en Islam le législateur c'est Allah et non les hommes.

Le voile était aussi une obligation dans les anciens textes du christianisme et du judaisme.

Le voile ne compromet en rien ni l'intégration de la femme ni la modernité.

Note:
[1] La femme ne doit pas tout montrer au Mahram ni aux autres femmes, il y a effectivement des limites: chez les malikites: sa 'awra devant ses Mahârim hommes (comme le frère, le pére...) c'est tout le corps sauf le visage, la tête, les mains, le cou , les jambes et les pieds.
Sa 'awra en présence de femmes musulmanes ou de femmes Mahârim s'étend du nombril aux genoux. Mais on conseille la pudeur même dans ces cas pour qu'elle montre le bon exemple aux soeurs.
Quant au mari il peut tout voir de sa femme et inversement.

Il est autoriser de voir le visage d'une femme et ses mains: si il n' ya pas de séduction ou de crainte de séduction (fitna).
En cas de nécéssité (comme une nécéssité médicale) il est possible de voir la 'awra (Voir Al-Fiqh 'alâ madhâhib al-arba'a tome I page 174 ).



Pour la prière :

Couvrir sa nudité est une condition pour que la prière soit valide (sauf en cas d'impossibilité ou d'oubli).

Les malikites distinguent (pour la prière) une nudité ('Awra) Mughallaza(essentielle) et une nudité Mukhaffafa (légère).

Pour l'homme :
Sa nudité ('Awra) Mughallaza(essentielle) se constitue de son sexe, ses testicules, et la raie des fesses (halaqat a-ddubur).
Sa nudité Mukhaffafa (légère) c'est ce qui est entre le nombril et les genoux à l'exclusion des parties Mughallaza qu'on vient de citer.

Pour la femme libre :
La nudité ('Awra) Mughallaza(essentielle) : c'est tout son corps sauf ses membres, sa poitrine,le haut du dos et ce qui au dessus.
La nudité Mukhaffafa (légére) pour elle (dans la prière) est constituée de sa poitrine, le haut du dos, les bras et avants bras,le cou, la tête et du genoux jusqu'aux pieds.

Le visage et les mains ne sont pas du tout une nudité pour la femme.

Celui ou celle qui prie (sans l'oubli ou l'impossibilité) sans couvrir une partie ou la totalité de sa nudité essentielle (Mughallaza) : sa prière est invalide et il faut qu'il la refasse (rattrape) obligatoirement même si son temps est fini.

Pour celui ou celle qui prie sans couvrir sa nudité légère (Mukhaffafa) sa prière reste valide mais il lui est préférable de refaire sa prière dans le temps de celle-ci (en se couvrant correctement).
Exception :
Pour la femme si elle découvre le dessous des pieds (la plante des pieds) elle ne refait pas sa prière même dans le temps.
Si l'homme prie en ne couvrant pas ses cuisses ou son bas du ventre (au dessus du pubis) ou le bas du dos (au dessus des fesses) : sa prière reste valide et il ne la refera même pas dans le temps imparti pour cette prière.

Référence : Al-Fiqh 'alâ al-madhâhib al-arbaa tome I page : 172 et voir les vers d'ibn 'Âshir à ce sujet.

Le fidèle par la prière se trouve dans l'évocation et la proximité du Seigneur Unique Tout Puissant, le Roi des rois: à lui donc de prendre les dispositions convenables et dignes (possibles) pour ce rendez-vous capital...

Ibn 'ahir dit à ce propos dans ses vers :
107 Il est mandûb (préférable) pour ceux qui ont oublié de se couvrir correctement ou qui ont prié avec des impuretés (souillures) par erreur, de refaire leurs prières dans le temps accordé comme pour (la personne qui a commis) une erreur | quant à la direction de la Ka'ba mais pas pour la personne qui ne peut pas faire face à sa direction ni à la personne qui ne peut pas couvrir sa nudité (leur prière est correcte).

108 Ce qui est autre que le visage et les mains d'une femme libre | doit être couvert pendant la prière tout comme la nudité doit être couverte pour l'homme.

109 Mais si un peu de la poitrine, des cheveux, ou des parties du bas du corps (en bas des genoux) sont découvertes (pour la femme), elle recommence sa prière (cela est recommandé mandûb) dans le temps réparti au recommencement.
 Islam_net
Samedi 22 Septembre 2007

Version imprimable
[Ignorer]
As-Salamou 3laykoum,

Pour l'homme c'est du nombril jusqu'aux genoux.


J'ai lu que certains malékites ne considéraient pas les genoux comme inclues dans la awrah, qu'en est-il ?
 Islam_net
Samedi 22 Septembre 2007

Version imprimable
[Ignorer]
As-Salamou 3alaykoum,

En fait, je suis un joeur de foot et parfois le short laisse paraître la cuisse donc je voulais en savoir davantage sur le sujet...
 Abu Jawad
Samedi 22 Septembre 2007

Version imprimable
[Ignorer]
Salam aleikoum,

pour l'homme,l'avis le plus fréquent chez les malékites considère que les genoux ne font pas partie de la awrah (comme le nombril), à l'inverse des hanafites incluent les genoux dans la awrah.

Wa salam
 Islam_net
Dimanche 23 Septembre 2007

Version imprimable
[Ignorer]
Baraq'Allah ou fki, c'est plus clair :)

VSMF