Doctrine Malikite

Au Nom de Dieu le Clément, Miséricordieux



Le Prophète (paix et salut sur lui) dit : « Chercher la science est une obligation pour chaque musulman ».

Il dit aussi : « les Anges étendent leurs ailes à celui qui cherche la science : par satisfaction de ce qu'il fait ».

Et il dit : «Certes, Allah, et Ses anges, les habitants des cieux et de la terre, jusqu'à la fourmi dans sa tanière et jusqu'au poisson prient pour celui qui enseigne aux gens le bien ».

Qu’Allah fasse de ce Forum une aumône courante pour Sa Face généreuse.

Que nos intentions soient purement pour Allah seul.

Tout d'abord et avant de commencer on vous invite à lire attentivement la charte du Forum (format PDF, ci-après).

Ensuite voir les nouvelles règles de gestion des forums (format PDF, ci-après).

Un moteur de recherche en bas de chaque forum est à votre disposition afin de consulter les sujets déjà traités.

Leçons et dispositions face au Covid-19

Mardi 24 Mars

Version imprimable
وما يعلم جنود ربك إلا هو وماهي إلا ذكرى للبشر
Par Dr Tarik Abou Nour
« Ne voient-ils pas qu’ils sont tentés (éprouvés) chaque année une ou deux fois et que jamais ils ne s’en repentent ni ne se s’en souviennent ? » sourate 9, verset 126.
Le dernier Messager (paix et salut sur lui) nous annonce : « Ce que l'affaire du croyant est étonnante ! Son affaire ne comporte (pour lui) que du bien : S'il est l'objet d'un événement heureux, il remercie Allah pour ce bienfait et c'est là pour lui une bonne chose. S'il est victime d'un malheur, il l'endure avec patience et c'est là encore pour lui une bonne chose, et ceci n'appartient qu'au croyant ». (Rapporté par Muslim)

Nous passons en ce moment par une épreuve à l’échelle planétaire qui ne connaît ni frontière ni différences de classes sociales…Une épreuve qui nous montre notre grande faiblesse et la Toute Puissance divine ! De cette épreuve la croyante et le croyant doivent tirer les bonnes leçons et en sortir plus fort spirituellement :

1. Nous devons toutes et tous nous protéger et nous prémunir et protéger celles et ceux qui sont à notre charge ou responsabilité notamment les personnes fragiles : Le Coran et la sunna insistent sur la sacralité de la vie. Sa préservation constitue la finalité suprême de la Charia.

2. Le Tawakkul (la remise confiante à Allah) ne veut pas dire délaisser les causes ! Au contraire « attache ton chameau et remet ta confiance en Allah » disait le Prophète (paix et salut sur lui) en réponse à la personne qui venait lui demander s’il pouvait rejoindre la mosquée tout en laissant son chameau sans attache et faire le tawakkul (se remettre à Allah) ! Les éminents compagnons ont refusé d’entrer en Jordanie lorsque la peste a frappé cette région pour préserver leur vie et celles des autres !

3. La foi en Allah et dans le Destin implique de ne pas céder à la panique ni au stress et d’être apaisé face au destin. Le croyant et la croyante ne se précipitent pas aux magasins pour les dévaliser mais gardent leur calme et leur quiétude et donnent l’exemple de sang-froid et de responsabilité ! La peur et la panique tuent plus que toute autre maladie ou virus et sont même les sources de tout mal.

4. Le confinement est une prescription prophétique en cas de pandémie afin de ne pas transmettre le virus et de ne pas causer de préjudice à son prochain (cf. Hadith rapporté par Aïsha où le Prophète (paix et salut sur lui) annonce les mérites du martyr pour celui qui ne quitte pas l’endroit touché par la pandémie et qui endure et persévère et croit qu’il ne lui arrivera que ce que Allah a décrété pour lui). Ainsi, les personnes à l’extérieur de cet endroit touché ne doivent pas y entrer et les gens à l’intérieur doivent y rester pour limiter la contagion voir la stopper. Dans ce cas précis faisons de nos maisons des mosquées où le Dhikr et la prière animent nos journées et nos soirées et ne cédons pas aux thèses complotistes ! « …et faites de vos demeures des lieux de culte et accomplissez la prière … » Sourate 10, verset 87.

5. Cette épreuve doit nous inspirer le retour à Allah par le repentir sincère, la demande de pardon (Istighfâr), un sérieux bilan de nos actes et une méditation profonde sur le sens de nos vies et nos missions sur terre ! Nous devons profiter de cette occasion pour transmettre à nos enfants cette imminence de la mort et l’urgence de se préparer par les bonnes actions à la rencontre d’Allah

6. Elle doit nous faire revaloriser, revivre et mettre en pratique nos principes d’union, d’entraide, de solidarité, de fraternité…

7. Nous ne devons en aucun cas céder au complotisme ni à la désinformation ni au pessimisme, toujours vérifier nos informations et restons positif.

8. Enfin la communauté scientifique doit s’unir pour trouver le remède et le vaccin, car nous savons grâce à nos textes scripturaires qu’avec chaque maladie que Dieu envoie sur terre, Il envoie également le remède. Nous saluons au passage le corps médical et nous leur présentons notre gratitude car il se trouve en ce moment en première ligne face à ce fléau, puisse Allah les aider et les rétribuer amplement pour leurs sacrifices et leur abnégation.

Ainsi, en ce qui nous concerne à notre échelle, multiplions l’istighfâr, car le Coran rappelle que cela prémunie du châtiment, multiplions les invocations car elle éloigne le mal et le repousse, multiplions les aumônes y compris celle de la langue car Allah protège et bénie votre vie par l’acte de charité.
Et respectons scrupuleusement les consignes des autorités sanitaires pour sauver des vies et protéger les plus fragiles. Ainsi, de cette épreuve en sortira des éléments positifs et des bonnes résolutions qui nous suivront dans toute notre petite existence éphémère sur cette terre.

Puisse Allah nous prémunir du virus de l’insouciance afin qu’il n’atteigne pas nos cœurs ni contamine notre clairvoyance ! Et que notre foi augmente et ne diminue point et qu’elle soit une aide pour nous dans ces situations de crise.

VSMF