zoomer l'image

Ibn 'âshir: "L'essentiel de la religion musulmane: Tawhîd, Fiqh et spiritualité, 2éme édition"


(Al-murshid Al-mu'în 'alâ Ad-Darûrî Min 'Ulûm ed-Dîn d'Ibn 'âshir)

zoomer l'image

d'Ibn Abî Zayd Al-qirâwânî

Biographie:

L'Imam Mâlik - Sa vie et son époque, ses opinions et son fiqh d'Abou Zahra aux éditions Al-qalam


Nous remercions l'aimable partenariat:

 

Des éditions Iqra Iqrafrance.com

 

Des éditions Les deux Orients Deuxorients.com

 

De la librairie Souk Ul-Muslim Souk-ul-muslim.fr

 

Et de l'association Valeurs et Spiritualité Musulmane de France VSMF

Page

Hadîth de Gabriel



Les niveaux de l'Islam


Les niveaux de l’Islam sont explicités dans le Hadîth prophétique (dit Hadîth de Gabriel) rapporté par le compagnon ‘Umar Ibn Al-khattâb (qu’Allah l’agrée) :

« Un jour que nous étions assis auprès de l’envoyé de Dieu (qu’Allah prie sur lui et le salue) voici qu’apparut à nous un homme aux habits d’une vive blancheur, et aux cheveux d’une noirceur intense, sans trace visible sur lui de voyage, personne parmi nous ne le connaissait.

Il vint s’asseoir en face du prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) plaça ses genoux contre les siens et posant les paumes de ses mains sur ses deux cuisses, il lui dit : O Muhammad : informe moi au sujet de l’Islam[1]. L’envoyé de Dieu (qu’Allah prie sur lui et le salue) lui répondit : l’Islam est que tu témoignes qu’il n’est de divinité si ce n’est Allah et que Muhammad est l’envoyé d’Allah ; que tu accomplisses la prière ; verses l’aumône, jeûnes le mois de Ramadan et effectues le pèlerinage vers la maison sacrée si tu en as la possibilité. Tu dis vrai ! dit l’homme. Nous fûmes pris d’étonnement de le voir, interrogeant le Prophète, approuver.

Et l’homme de reprendre : Informe moi au sujet de la foi [2](al- îmân). « C’est, répliqua le prophète (sur lui la paix) de croire en Allah, en ses anges[3], en ses livres, en ses prophètes, au jour Dernier et de croire dans le destin[4] imparti pour le bien et le mal ».

Tu dis vrai, répéta l’homme qui reprit en disant : informe moi au sujet de l’excellence (al-Ihsân) "c’est répondit le prophète (sur lui la paix et le salut) que tu adores Dieu comme si tu Le voyais, et si tu ne le vois pas, sache que Lui te voit."

L’homme dit : informe moi au sujet de l’heure. Le prophète (sur lui la paix) répondit : "L’interrogé n’en sait pas plus que celui qui l’interroge".
L’homme demanda alors : Quels en sont les signes précurseurs ? "C’est dit le prophète (sur lui la paix) lorsque la servante engendrera sa maîtresse, et lorsque tu verras les pâtres miséreux, pieds nus et mal vêtus rivaliser dans l’édification de constructions élevées."
Là- dessus l’homme s’en fût. Quant à moi je restai un moment. Ensuite le prophète (sur lui la paix) me demanda : O, Omar ! Sait tu qui interrogeait ? Je répondis : Allah et son envoyé en Savent plus. "C’est Gabriel dit le prophète (sur lui la paix) qui est venu vous enseigner votre religion." »[5]

Notes de bas de page:

[1] Le premier niveau peut être vécu par tout le monde mais pas le second niveau qui est la foi.

[2] Cet état exprime que ce que l’on reconnaît par la langue l’est aussi par le cœur. Le fidèle qui vit l’état de la foi ne se contente pas d’accomplir les cinq piliers, sa vie intérieure en est le reflet. Nul ne pourra rentrer au Paradis sans avoir la foi et nul ne pourra prétendre à la foi sans aimer son prochain.

[3] Les anges sont des êtres purs créés par Dieu à partir de la lumière : leur mission est d’adorer Dieu, Lui obéir et de prier (demander le pardon pour les croyants entre autre) : parmi les plus connus des anges on cite : Jibrîl (Gabriel), Mikâîl,’Azrâîl (l’ange de la mort), Mâlik (l’ange qui garde l’Enfer), Ridwân (gardien du Paradis)…. Dieu dit : « Ceux qui portent le Trône et ceux qui l’entourent chantent la gloire et la louange de leur Seigneur et croient à Lui. Ils implorent rémission pour ceux qui ont cru : « Seigneur ! Ta miséricorde, et Ta science ont la contenance de toute chose. Absous ceux qui sont revenus repentant et ont suivi Ta voie et préserve-les du supplice de Fournaise ardente » Sourate 40, verset 7.
Dieu dit aussi à ce propos:
"C'est à Lui qu'appartiennent ceux qui sont dans les cieux et en terre , et ceux qui sont auprès de Lui (les anges) ne se sentent nullement trop grands pour L'adorer et n'en éprouvent ni ennui ni lassitude.
Ils proclament Sa gloire et Sa pureté la nuit et le jour sans arrêt."
Sourate 21, versets: 19 et 20.
Il dit aussi:
"La louange est à Dieu, créateur des cieux et de la terre et qui a fait des Anges des messagers pourvus d'ailes doubles, triples ou quadruples. Il ajoute à la création ce qu'Il veut..." Sourate 35, verset 1.
Il s’agit chez certains savants de croire aussi à l’existence des Djinns : qui sont des êtres créés de feu, leur père est Iblîs (Satan) qui a désobéit à Dieu. Les Djinns ont leurs sociétés et leurs modes de vie : ils peuvent être musulmans ou non : voir : Sourate : al-djinn.

[4] Le musulman croit aux arrêts de Dieu, à Sa sagesse et à Sa volonté.
Tout ce qui arrive à l'homme et toute action effectuée par ce dernier sont connus par le Seigneur et ne peuvent échapper à Sa volonté.
L'homme croyant est sûr de la justice divine et dans ce que Dieu décide.
La sagesse d’Allah est inhérente à Sa Volonté. Tout ce qu'il veut se réalise, jamais le contraire. Il n'y a de puissance ni de force que par Lui et de Lui.
Le prophète (paix et salut sur lui) dit :
« La formation de quiconque d'entre vous, dans la matrice de sa mère, passe par une série de stade:il est pendant quarante jours sous forme liquide. En quarante autres jours, il se transforme en élément qui s'accroche. Il devient un morceau de chair pendant les quarante jours qui suivent. A ce stade, Dieu lui envoie un ange qui lui insuffle la vie, sous son ordre, et lui assigne quatre formules:ce qu'il doit acquérir, la durée de sa vie, ses actes, sa future résidence : au Paradis ou Enfer. J'en jure par Allah, que l'un de vous suit une conduite qui le mène directement au Paradis, à peine lui reste t'il une coudée pour l'atteindre que la prédestination le fait changer de conduite, et il se verra mené droit à l'Enfer.
Par contre, il y en a qui mène une conduite de damné. A peine lui reste t'il une coudée pour être à l'Enfer que sa prédestination le fait changer, et le voilà reçu au Paradis. » (Rapporté par An-nawawî dans ses quarante hadîth.)
Le prophète (paix et salut sur lui) dit à ‘Abdallah Ibn ‘Abbâs:
« Observe la loi de Dieu, Allah te préservera. Sois lui fidèle, tu le trouveras à tes cotés. Ne demande rien à personne, ni de secours ni d'aide qu'à Lui.
Sache que si tout le monde s'unit pour te faire du bien, il ne peut t'accorder que ce que Dieu t'a réservé. S'il s'accorde à te faire du mal, il ne peut t'arriver que ce que Dieu t'a destiné. Cet arrêt est irrévocable. » (Rapporté par An-nawawî dans ses quarante hadîth.)
La raison ne juge pas impossible ce qui a trait à la prédestination, à la volonté de Dieu, à Sa sagesse et à Sa gestion du monde. Au contraire, la raison le juge inévitable et l'exige vu par les aspects apparents de cette prédestination dans ce monde.
Du moment qu'on croit au pouvoir de Dieu, cela implique la croyance en Sa décision, en Sa sagesse et en Sa volonté.
L'architecte dessine sur une petite feuille de papier le projet d'un palais, fixe la durée de son exécution puis commence à donner une forme réelle à son projet. Le palais apparaît dans les délais fixés tel qu'il a été prévu.
Alors comment méconnaître à Dieu la possibilité de prévoir le destin des créatures de ce monde jusqu'à l'Heure fatale ? Vu Sa toute Puissance à réaliser ce destin comme il a été conçu, selon la quantité prévue, sa manière d'être en son temps et lieu, Dieu étant capable de tout faire.


[5] Rapporté par Muslim : Chapitre 5, Numéro 60




Dans la même rubrique :

Le Hadîth de Gabriel | Le dogme des savants sunnites | Les sectes égarées en Islam | Histoire du Wahhabisme (les anti-doctrinaux)

VSMF