Doctrine Malikite


zoomer l'image

Ibn 'âshir: "L'essentiel de la religion musulmane: Tawhîd, Fiqh et spiritualité, 2éme édition"


(Al-murshid Al-mu'în 'alâ Ad-Darûrî Min 'Ulûm ed-Dîn d'Ibn 'âshir)

zoomer l'image

d'Ibn Abî Zayd Al-qirâwânî

Biographie:

L'Imam Mâlik - Sa vie et son époque, ses opinions et son fiqh d'Abou Zahra aux éditions Al-qalam


Nous remercions l'aimable partenariat:

 

Des éditions Iqra Iqrafrance.com

 

De Imusk imusk.fr

 

De El bab éditions elbab-distribution.fr

 

Et de l'édition Selsabil SELSABIL

Page

Ijâra wa Iqtinâ



L’Ijara wa Iqtina est un Contrat de Crédit-bail (Leasing), pour le financement de moyen-long terme, dans lequel la banque achète un actif qu’elle loue(Ijâra) à une entreprise. Cette dernière effectue des paiements périodiques en contrepartie du rendement généré par l’exploitation de l’actif. (Il y a enfin une option d'achat (Iqtinâ) )
Le bailleur (la banque) garde la propriété de l’actif avec les droits s’y attachant pendant la période de location(Ijâra). Le droit de propriété du bien revient à la banque durant toute la période du contrat, tandis que le droit de jouissance revient au locataire.
La seule différence avec le contrat crédit bail classique réside d'une part dans le fait que la banque ne peut pas se permettre de facturer des intérêts au cas où le client n’honore pas ces engagements dans les délais prévus. D'autre part, si l'option d'achat est exercée, le prix ne doit pas être déterminé à l'avance! Il doit y avoir un contrat de vente séparé tenant compte de l'état du bien et sa valeur sur le marché à ce moment.

Ijâra wa Iqtinâ


La Mudarabah ou Qirad | La Moushâraka | L’Ijâra | L’Ijâra wa iqtinâ | La Murabaha | L’istisnâ’ et le salam | Les Sukuks (obligations islamiques) | Le Takafoul | Le développement progressif des produits

6